MOTOR Pasión - Forum de la moto espagnole

Forum des passionnés et possesseurs de motos espagnoles de sport et de compétition BULTACO DERBI DUCSON GAS-GAS MECATECNO MERLIN MONTESA MOTOTRANS-DUCATI OSSA SANGLAS SHERCO XISPA
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vieux motard que j'aimais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain P59

avatar

Nombre de messages : 1559
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Vieux motard que j'aimais...   Mar 6 Déc 2011 - 13:05

Ou plutôt, mieux vaut tard que jamais !

Voici enfin ma présentation. J'attendais d'avoir pu retrouver quelques vieilles photos avec mes motos...
Mais bon, apparemment, elles sont bien cachées ! Soit, je modifierai ce message quand je les retrouverai.

Je suis membre de plusieurs forums sur lesquels je me suis présenté sommairement. Mais j'ai choisi celui-ci pour le faire plus complétement car il est celui qui me correspond le mieux. J'y ai retrouvé sans doute plus qu’ailleurs cet esprit de partage amical entre trialistes, amoureux et nostalgiques d'une certaine époque. (Privilège ou conséquence de l'age...) J'aime bien le sérieux des informations qu'on y trouve (La mécanique est un art de précision) mais également l'humour omniprésent notamment lorsque certains se taquinent concernant la couleur de leur moto ou des fumées qu'elles émettent et autres boutades. Mais ceci, toujours dans un esprit bon enfant.

Et puis, cette présentation, dans mon cas, je ne peux pas me permettre de la bâcler en quelques mots car un jour prochain, j'espère pouvoir encore me permettre d'affronter une zone de trial et peut-être de rouler avec vous. Vous allez comprendre, mais d'abord, un peu d'histoire...

J'ai commencé à faire de la moto "hors des chemins en dur" (si on peut appeler ça comme ça !) vers 13 ou 14 ans. Mes premières motos et celles des copains étaient constituées de morceaux des motos des grand-pères des environs... J'ai notamment eu une Flandria qui ressemblait à peu près à ça :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et aussi une Zundapp comme celle-ci avant que je n’enlève toutes les pièces de carrosserie inutiles !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ces motos avaient auparavant séjourné quelques années au fond d'un garage ou d'une grange et donc il m'a fallut d'abord les remettre en route... Un excellent apprentissage de la mécanique même si les moyens parfois utilisés à l'époque m'effraient encore aujourd'hui (déblocage du moteur à la grosse clef ou décalage du piston au maillet, rafistolages en tout genre avec des boites de conserves, des bouts de bois et du fil de fer...) Mais, je suis toujours
parvenu à les faire rouler et pour un gars qui n'a jamais pris le moindre cours de mécanique, c'était pas mal !

Puis, vers 16 ou 17 ans j'ai eu accès à de vraies motos de cross. Des brols dont je préfère taire le nom, épuisés jusqu'à la corde mais qu'on achetait pour 50€ ! A l'époque, ça représentait quand même pour moi quasiment 6 mois d'argent de poche ! J'ai de très beaux mollets car il m'a fallut beaucoup kicker pour les mettre en route !!!

A 17 ans j'ai eu ma première moto de route. Une Flandria Record Super 6.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le carbu de 16 et la rondelle qui était dans la pipe d'admission pour étrangler le moteur ont vite été remplacé par un Dell'Orto de 19 et une pipe droite. Comme c'était le même moteur que les Flandria de compétition, il était facile de trouver des pièces. Piston bombé, volants allégés, et le moteur prenait des tours et des chevaux ! Les câbles du compteur et du compte tours ne tenaient que quelques centaines de mètres...

Enfin, à 18 ans, j'ai eu ma première moto de trial, une Honda 125 TL. Elle était géniale, démarrait en toutes circonstances d'une toute petite poussée sur le kick et surtout ne faisait pratiquement pas de bruit...

Je l'ai revendu pour avoir une Yamaha TY 250 que j'ai payé environ 450€ TVAC et que j'aurai bien fait de garder... Mais, à l'époque cette moto n'était pas considérée (à tord) comme une vraie moto de trial parce que Japonaise ! Et quelques semaines plus tard, j'ai eu l’occasion d'acheter une Montesa 247 de 78 quasiment neuve. Elle devait avoir 6 mois et environ 150 Kms. Le type qui l'avait s'était aventuré dans un chemin de terre et s'y était vautré grave... Fini la moto pour lui ! Achetée 900€ (la moitier du prix neuf). Je l'ai toujours, dans son jus d'origine. Il n'y a pas de zones très dangereuses dans mon coin, juste des bois et de la boue, pas de gros cailloux "casse-moto", donc elle est presque intacte ! Même le guidon est d'origine ! Elle coule une retraite tranquille dans mon atelier. (Pour l'instant !)

Avec cette moto, avant que je ne commence à bosser (!), je roulais dans les bois tous les jours, parfois du matin au soir. Au risque de passer pour un vieux con je dirai que c'était "le bon temps"... Voici pourquoi. Je dois d'abord avouer que je suis "enraciné" dans cette terre qui m'a vu naitre. Les campagnes et les bois environnants étaient mon terrain de jeu. A une époque une grande partie des bois aux alentours appartenaient à une personne pour qui mon arrière grand-père était régisseur. Mon grand-père et ses frères ont tous été garde-chasses. Mon père est né dans une maison qui se trouve dans ces bois. C'est dire combien je me sentais "chez moi" ! La foret à cette époque était vivante. Il y avait plein d'animaux. Des volatiles farouches, des sangliers joueurs et complices qui aimaient faire la course et plein de biches avec leur faons. Je me souviens d'un endroit précis où elles aimaient se tenir, sans doute à proximité du lieu où le garde les nourrissait. J'aimais de m’arrêter là et les regarder, assis au pied d'un arbre. Ce sont des animaux très sympathiques et curieux qui venaient parfois me renifler à moins d'un mètre, sans jamais se laisser caresser cependant.

Je n'ai jamais eu le sentiment de représenter à ce moment et à cet endroit une nuisance quelconque comme l'affirmerait actuellement le moindre écologiste forcené et borné venu. J'ai seulement ressenti la douce sensation jouissive et vivifiante d'entrer en communion avec la nature qui m'entourait. Cela a beaucoup de sens pour moi et cette symbiose qui me lie à mon milieu n'est finalement pas très éloignée de l'équilibre nécessaire à la pratique du trial. J'étais juste un autre animal, non agressif, un copain qui ne faisait que passer... Oh bien sur, je devais sentir un peu mauvais car mon appendice à deux roues, lorsqu'il faisait du bruit, dégageait ce fumet de mélange deux temps cramé que nous connaissons bien. Mais aucuns reproches, même pas du regard, ne m'a jamais été adressé !
Je le répète encore, c'était le bon temps car cet éden allait bientôt être dévasté !

Avec l'engouement, probablement dû au Paris-Dakar, de plus en plus de "motards" roulaient dans les bois... A la fin, pendant les weekends, ils débarquaient même par semi-remorques entiers venu de la capitale mais aussi de Hollande et envahissaient les bois par centaines, transformant les chemins en pistes de courses sans foi ni lois... La foret était comme une ruche vrombissante. Il va sans dire que les tensions avec les promeneurs venu chercher la quiétude, qu'ils soient à pied, à cheval ou sur une moto de trial (!) ne se sont pas fait attendre... Sans parler des riverains, à au moins 10 km à la ronde qui auraient bien voulu profiter de leur weekend sans subir cette nuisance ! Les conséquences ont été dramatiques. En Belgique (qui est un petit pays!) et surtout en Wallonie, il est actuellement interdit de s'approcher d'un chemin de terre avec un véhicule à moteur ! (sauf charroi agricole !) Législation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et, aucun ministre chez nous n'est venu rappeler les principes pourtant garantis de la libre circulation des citoyens qui, en plus, payent leur taxe de circulation... Force est de constater que l’excès en tout est un défaut. On aurait pu interdire l'accès pendant les weekends seulement ce qui aurait considérablement limité les nuisances sans empêcher les gens du coin d'aller y faire un petit tour en semaine après le boulot.

Nous étions sans doute une trentaine d'habitants de la région à faire du trial ou de l'enduro dans ces bois et jusque là tout ce passait bien car nous avions tous (Tous ceux que je connais en tous cas) une attitude respectueuse. Un sourire et un "bonjour" échangé avec les promeneurs, parfois même une longue conversation. Nous savions nous mettre sur le coté et couper le moteur à l'approche de cavaliers. Rien à voir donc avec les hordes sauvages de furieux adeptes de la vitesse. Nous avons cependant tous été punis et sanctionnés, sans distinction.

C'est à ce moment que sont apparu les fils, souvent barbelés, tendu en travers des chemins entre deux arbres... Il était temps d’arrêter, on s’apprêtait à nous "tirer" à vue !

Bon, fin de la minute "nostalgie" et passons à la suite...

Le 9 Aout 1980, un ami et moi rentrions d'une balade moto lorsque nous avons été victime d'un accident de la route provoquée par un "caisseux" qui avait trop forcé sur la bouteille et qui roulait à tombeau ouvert. Projeté à 40 mètres de là, j'avais une fracture ouverte tibia / péroné avec éparpillement osseux. J'ai gardé mon casque dans la calotte duquel il y a encore des morceaux du pare-brise... J'ai eu beaucoup de chance, je suis resté en vie...
Le chirurgien qui m'a opéré ne devait pas être un premier couteau et les choix qu'il a fait pour rafistoler ma guibolle n'étaient clairement pas les bons !
Il a fallut 2 ans pour que les os commencent à se souder, encore 2 ou 3 ans avant de pouvoir marcher sans boiter et environ 5 ans avant de pouvoir dormir... On ne donnait pas de la morphine aussi facilement à l'époque. Quand je me suis senti un peu mieux, j'ai bien essayé de refaire un peu de trial mais mes sensations et capacités étaient parties. Il faut dire que je n'avais plus beaucoup d'informations à partir de mon pied gauche qui était comme "endormi". Beaucoup de nerfs ont été coupés !
C'est toujours le cas aujourd'hui mais j'ai récupéré un peu et je n'ai plus de sensations désagréables à ce niveau.
Pendant vingt ans j'ai eu des migraines épouvantables sans qu'on puisse en déterminer la cause avec précision et puis, en 1999, un violent torticolis qu'il était impossible de faire disparaitre même au bout de plusieurs mois et autant de caisses d'anti-douleurs et anti-inflammatoires, m'a amené à passer un scanner cérébral et cervical.
Le verdict est tombé... Trois vertèbres cervicales effondrées causant des canaux cervicaux limites. (Étranglement de la moelle épinière) Je me souviens encore de la mine dépitée du neurologue qui m'a annoncé la nouvelle... Mon avenir s'annonçait clairement sous la forme d'un fauteuil à roulettes !
Les choses se sont aggravées très vite. Les vertiges devenaient permanents, le moindre faux mouvement de la tête se traduisant par un malaise et une chute. Pendant 10 ans j'ai marché avec une canne, je portais une minerve et j'étais gavé de morphine...

Et puis, il y a 4 ou 5 ans sont arrivés les médicaments issus du génie génétique tel que la Glucosamine qui reconstitue le cartilage. Il a fallut deux ans environ pour que les effets réellement bénéfiques se fassent sentir. Ce traitement associé aux infiltrations mensuelles font que depuis deux ans maintenant, je me sens de mieux en mieux. Je suis bien mieux aujourd'hui au niveau des douleurs diverses que je ne l'étais à trente ans. Même si ma condition physique actuelle est certainement déplorable, je suis "en forme"! D’ailleurs, j'ai ressorti mes bottes et j'ai le couteau (ou plutôt la clef de treize) entre les dents ! J'ai largué la canne et la minerve depuis plus d'un an. Je n'ai pratiquement plus de vertige même quand je tourne la tête et j'ai redécouvert cette OSSA GOLD achetée en pièce en 1998, que j'avais commencé à restaurer et qui trainait dans mon atelier depuis plus de 10 ans !

Voila, vous avez compris pourquoi cette présentation était si importante pour moi.
Je me suis fixé un but: refaire du trial ! Bien entendu, dans la limite de mes moyens actuels et pendant que je le peux encore; ce n'est qu'une rémission ! Si un jour nous roulons ensemble vous saurez pourquoi dans certaines zones je mettrai directement un 5 sur mon carton. Ce qui compte pour moi c'est de m'amuser gentiment en faisant les choses que j'aime.


Dernière édition par Alain PIERRE le Mar 6 Déc 2011 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chriscool

avatar

Nombre de messages : 1550
Age : 52
Localisation : LA GARDE ADHEMAR
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Mar 6 Déc 2011 - 13:26

Impressionnante ta volonté de revenir au trial
J’espère qu'on se croisera un jour pour continuer la discussion
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
hyperfred

avatar

Nombre de messages : 1890
Age : 52
Localisation : Beaujolais
Date d'inscription : 17/10/2009

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Mar 6 Déc 2011 - 16:11

La route est longue, mais visiblement tu es dans la bonne direction.
En plus tu as du travail au garage, des projets.
Si on peut t'aider, n'hésite pas.

Bienvenu au club

Fred
Revenir en haut Aller en bas
Philus

avatar

Nombre de messages : 2129
Age : 53
Localisation : Proche Toulouse
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Mar 6 Déc 2011 - 18:36

Qu'importe la distance, seule compte la direction.

Si cela peut te donner du courage (même si tu semble ne pas en manquer), j'ai était suite à un accident paralysé du bras gauche pendant 2 ans. opérations et 8 longues années de rééducation plus tard je remontais sur une moto. Comme toi je ne pense pas finir "champion du monde" mais se faire plaisir est déjà ennorme .....
Revenir en haut Aller en bas
philippe9593

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 54
Localisation : DIEPPE 76200
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Mar 6 Déc 2011 - 18:39

Ça, c'est de la présentation !
Et cette gold alors ???
A bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
APTC

avatar

Nombre de messages : 1216
Age : 60
Localisation : LONGUESSE 95
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Mer 7 Déc 2011 - 9:07

Salut Alain, même si nous papotons de temps à autre au sujet de la Gold et des morceaux qui te manquent, je comprend mieux maintenant la hargne qui te guide, et ce sera effectivement un plaisir de faire ta connaissance à Winggle dans quelques mois.
Donc officiellement: Bienvenu parmi nous, même si tu es déjà là depuis quelques mois.
Revenir en haut Aller en bas
Alain P59

avatar

Nombre de messages : 1559
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Mer 7 Déc 2011 - 13:54

C'est étonnant car j'avais posté un message en réponse ce matin et il a disparu !
Pas grave, puisque depuis je compte un "supporter" de plus...

Alors voila, merci à vous tous pour vos encourageants messages de sympathie.

J'avais abandonné totalement l'idée de pouvoir reconstruire ma GOLD vu la quasi impossibilité de trouver des pièces après son achat en 1998.
Or, il y a quelques mois, une de ces nuits que je passe souvent devant l'ordinateur, j'ai voulu mettre en fond d'écran une belle image d'OSSA GOLD...
Et je suis tombé sur ce forum... Je me suis rapidement rendu compte de la "mine d'or" que je venais de trouver !
Tout d'un coup, je n'étais plus seul, il y avait des infos, des adresses où trouver des pièces, des gens à qui demander conseil...

L'idée à très vite germé de m'y remettre ! Pour le coup, j'étais tout à fait réveillé et je me suis mis à fouiller le net "grave" !

Je dois dire que j'aspire au moment ou je pourrai m'élancer sur cette moto. Je redoute aussi ce moment car je pourrai être très déçu de ce que je parviendrai encore à faire avec elle ! On verra bien !

Comme je le disais dernièrement à Gilles, la restauration de ma GOLD avance à la vitesse de l'escargot.
Ma pugnacité se heurte principalement à la difficulté à collecter des pièces. Je sais que Gilles a deux morceaux dont j'ai besoin. (La tringle de frein arrière et le tube intermédiaire d'échappement même si ce dernier doit, m'a t-il dit, être restauré !)
Pour cette pièce par exemple, il existe des sites en Espagne où on la trouve neuve ! Mais, Andres de Vitale Maquinas a vendu ceux qu'il avait et ne sait pas quand il va en avoir d'autres... Les deux autres sites ne m'ont toujours pas répondu bien que je leur ai posé plusieurs fois la question en espagnol...

Pour le reste des pièces, après avoir pris les conseils du chef (Toujours Gilles), je me renseigne et lorsqu'on me répond, je commande.

La restauration d'une moto, en particulier de trial et rare, est comparable à une zone où il y a beaucoup de grosses racines d'arbres bien grasses et glissantes. Faut insister pour passer !

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
JPL
Admin
avatar

Nombre de messages : 766
Age : 56
Localisation : Aude (11)
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Jeu 8 Déc 2011 - 0:01

Bonjour Alain Pierre,

Merci à toi pour cette présentation qui est un exemple de volonté et de passion. sunny

Bon je crains que tu sois tombé en effet sur le bon forum. LOL

Ton projet est d'ors et déja soutenu de tous et le Doc OSSA saura rajouté sa magie pour que ta belle tourne dans l'avenir à merveille.

L'avancement et des photos de ton projet seront toujours les bienvenus. cheers

A bientôt,

Amicalement

l'Admin

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.motorpasion.net
Alain P59

avatar

Nombre de messages : 1559
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Jeu 8 Déc 2011 - 5:03

Merci JPL.

La semaine prochaine (Et sans doute les suivantes...) je vais dégager mon atelier du bazard qu'on y a stocké depuis 10 ans et aussi de tous les "machins" que j'avais gardé "en prévisions de"... Une fois nettoyé et utilisable, je pourrai me mettre au boulot sur la GOLD et je ferai des photos.
Pour l'instant, il faut que je pousse quelque chose pour avoir accès à autre chose. Ça ne va pas !

J'ai aussi mis en vente mon ancêtre voiture (Mercedes 280C de 77) qui occupe tout un garage dans lequel je pourrai ranger ma BMW 100 RT de 80 et mon side-car ! Y a du taf !

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Alain P59

avatar

Nombre de messages : 1559
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Photos   Lun 5 Mar 2012 - 12:31

J'en ai retrouvé quelques unes...

Ma Montesa :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le siège improvisé de ma passagère était plutôt "sommaire" mais pas question d’arrêter... "Allez papa, encore un tour" !

Cette photo date de 15 ans environ. L'année avant que mes vertèbres ne me clouent au fauteuil pour quelques années !

Et une photo de ma BM... Avec mes loustics ! En fait, c'est une RS que le premier propriétaire a fait modifier en RT. Moteur poli et équilibré, kick starter. Culasses Krauser 2S, soupapes en + 1, pots en + 2. J'y ai monté deux allumages électroniques (qui conservent le rupteur qui ne sert plus que de contact). Un qui est fonctionnel et l'autre de secours, au cas où ! Pas question de tomber en panne sur les sentiers côtiers d’Écosse ou d'Irlande ! Selle mono et topcase maison (une bête valise) avancé et bas, ce qui permet à la moto de ne commencer à louvoyer du cul qu'à partir de 170 au lieu de 150...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et une autre d'une Honda 360 CJ que j'ai transformé en Café-Racer...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Celle-là, elle m'a fait chier grave ! Le guide de chaine de distribution avait scié son support jusqu'à tomber dans le moteur avec les conséquences que vous devinez. Soupapes ratatinées, arbre à came défoncé et basculeurs tordus.

En même temps, c'est aussi un bon souvenir. (Je dois être Maso !) C'est aussi ma première expérience de carrosserie. Le réservoir était pourri. J'ai fabriqué celui-ci. Soudures à l'ancienne... Étain et patience ! J'ai "raccourci" un peu le pot... Quel bonheur d'entendre le moulbif respirer et péter librement ! (Je n'ai trouvé qu'un arbre à cames "racing" pour réparer...) lol! De quoi décoiffer le plus "gominé" des néo-écologistes de mes fesses !

Je n'ai pas encore retrouvé les "noir et blanc" mais ça cherche !
Revenir en haut Aller en bas
Philus

avatar

Nombre de messages : 2129
Age : 53
Localisation : Proche Toulouse
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Lun 5 Mar 2012 - 13:17

WAAAA ! ! ! !

Je le trouve superbe ce café-racer cheers
Revenir en haut Aller en bas
Alain P59

avatar

Nombre de messages : 1559
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Lun 5 Mar 2012 - 13:54

Merci Philus.
Quand j'ai reçu cette bécane, c'était une vraie poubelle...
J'ai longtemps hésité entre ce gris et un vert "as de pique"...
Comme je pensais ne plus jamais pouvoir conduire une moto, je l'ai vendue à un ami qui bavait dessus !
Mais j'en ferai une autre... Avec une SR500 probablement !
Revenir en haut Aller en bas
maxer

avatar

Nombre de messages : 736
Age : 50
Localisation : charente
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   Lun 5 Mar 2012 - 20:47

Alain pierre, je viens de lire ton post depuis le debut, je dis monsieur

Ta tenacite fasse à une vie qui ne t'avais pas fait de cadeau est réelle, je suis heureux pour toi de constater que ta santé s'ameliore au fil du temps et que ton rêve de refaire du trial est devenu une realité,
tu aurais pu te laisser glisser dans la deprime et ne plus y croire , mais tu t'es accroché et même si ta jeunesse à quelque peu disparue, tes envies de jeune homme t'on pousse à te surpasser, tu pourrais donner des cours sur la vie à bon nombre de desoeuvrés qui ne se rendeznt pas compte ce qu'est la joie d'être vivant et des bohneurs simples que l'on peut se crèer

bonne continuation dans tes restaurations
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vieux motard que j'aimais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vieux motard que j'aimais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vieux motard que j'aimais...
» Heu ...... je suis quand même pas le plus vieux motard de ce forum ?
» Vieux motard que jamais !
» Vieux motard que jamais
» VIEUX MOTARD QUE JAMAIS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOTOR Pasión - Forum de la moto espagnole :: SUJETS ANNEXES / ADITIONAL SUBJECTS / TEMAS ADJUNTOS :: Présentations / Presentations / presentaciones-
Sauter vers: